Camp d’entraînement à Brest pour nos juniors

Rien de mieux pour commencer la saison  qu’une bonne vague salée !

Après des mois d’organisation, notre équipe compétition est allée à Brest pour s’entraîner dans du vent soutenu. Il nous a fallu 12 heures de train pour traverser la France car évidemment Brest est la ville la plus à l’Ouest, d’où le nom Breton « Penn ar Bed » qui veut dire « Bout du monde »… C’est pour ça qu’il y a toujours du vent en Bretagne car c’est le premier bout de terre que les dépressions de l’Atlantique touchent !

Premier jour, nous rencontrons le club qui nous accueille, la S.R.B. . Ils nous présentent les bateaux, nous installons nos voiles. Et c’est parti, les voiles SUI naviguent dans la rade de Brest ! Premiers bords dans la rade dans 5 à 10noeuds, échauffement et reprise en main du bateau, et hop un joli trimaran qui rentre au port…

Deuxième jour, le vent monte de 10 à 15 nœuds. Après une bonne théorie sur les courants, on part s’entraîner sous le pont de Plougastel où le courant peut atteindre plus de 5 nœuds sachant qu’un Optimist n’avance pas souvent à plus de 8 nœuds. Nous mettons deux heures à atteindre le pont au près, c’est parti pour naviguer avec le courant. Nous commençons les exercices de manœuvre et les premiers dessalages (bateau qui chavire) commencent ! Découverte de l’eau salée pour certains… Nous finissons la journée avec quelques manches en plein dans la veine de courant, le passage de la bouée au vent contre-courant se complique…

Troisième jour, 20 à 30 nœuds ça commence à être du sérieux ! Manches d’entraînement le matin dans du vent soutenu. Faut régater tout en gardant le bateau à plat…

Les accompagnateurs partent naviguer l’après-midi avec les parents de Nicolas (l’entraîneur) sur habitable. Nous partons les rejoindre sur l’eau avec les Optimists et Lasers, petit convoyage vent arrière. Nous travaillons les empannages, la petite faute au vent arrière a un résultat souvent humide… L’équipe partage quelques bords, les accompagnateurs partent pour un tour de rade pendant que les juniors partent pour 2 heures de près, c’est parti pour travailler le rappel avec les sangles et la conduite ! Retour à terre pour un bon restaurant et une bonne nuit de repos…

Quatrième et dernier jour de navigation, entraînement aux départs puis navigation près de la côte pour travailler la tactique et les effets de sites.

Nous mangeons sur la plage de Keraliou à l’abri du vent, récolte de coquillages et recherche de perles. Nous devons repartir car la marée emporte le Zodiac ! Nous rejoignons l’équipe de Bretagne Optimist pour partager quelques manches d’entraînements, nos juniors arrivent milieu de tableau: un bon début pour eux ! Retour à terre pour ranger le matériel.

Cinquième et dernier jour sur Brest, nous commençons la journée avec la visite d’Océanopolis, l’un des plus grands aquarium d’Europe. Les enfants découvrent dans le pavillon Bretagne qu’il y avait tout plein de monde sous leurs bateaux ! Nous finissons avec un atelier pour piloter des bateaux télécommandés pour ensuite aller découvrir le port de commerce de Brest.

Nous voilà sur le port de commerce pour voir l’Abeille Bourbon, l’un des remorqueurs de haute mer les plus puissants du monde. Ballade devant le chantier naval du GUIP qui a fabriqué quelques vieux gréements de notre cher lac ! Achat de quelques souvenirs, on rentre à l’hébergement après quelques bonnes crêpes…

Départ de l’hébergement à 4h du matin, joli réveil pour les juniors à l’heure avec les sacs bien rangés et une équipe remplie d’énergie !

 

Nous voilà de retour en Suisse après une bonne semaine d’entraînement, les enfants ont pris énormément de niveau avec pleins de bons souvenir ! Il n’y a qu’une seule chose à faire maintenant, c’est repartir l’année prochaine!

Retrouvez toutes les vidéos sur notre Youtube.

 

Commentaires fermés